Les objets de pouvoirs : nouveaux acteurs du droit privé

Date de la conférence: vendredi 23 avril 2021

Troisième conférence du séminaire printanier "Quel avenir pour les droits subjectifs?"

 

Avec l’entrée en vigueur du Code civil du Québec, la place qu’occupaient les droits subjectifs dans l’architecture du droit privé québécois a été ébranlée : on peut, en droit québécois, être titulaire de droits pour soi ou les détenir pour autrui ou pour une fin particulière.

La notion de pouvoir est au cœur de cette transformation. Pourtant, la notion reste occultée et sa portée, sous-estimée.

Cet atelier explorera le régime des pouvoirs, plus particulièrement des pouvoirs propres, tel qu’établi dans le Code civil du Québec et s’attardera sur la notion d’objets de pouvoirs et à son rôle dans cette nouvelle architecture.

La conférence aura lieu par zoom le 23 avril 2021 à 12h30 Montréal - 18h30 Paris.

Lien de la conférence.

https://uqam.zoom.us/j/86867900768

 

 ID de réunion : 868 6790 0768

Conférencier(e):
Alexandra Popovici

Ses recherches portent sur les fondements du droit privé tant en droit civil qu’en common law. Ses travaux sur la fiducie et les droits sans sujet l’ont poussée à réfléchir à l’architecture du droit privé québécois. 

Elle s’intéresse tout particulièrement à la généalogie des concepts et au langage juridique. Ses travaux actuels portent sur la fonction sociale du droit privé, la notion de pouvoir et la remise en question de certains lieux communs.

Alexandra Popovici est professeure adjointe et directrice des programmes en common law et droit transnational à la Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke. Titulaire d’un double diplôme en droit civil et common law de la Faculté de droit de McGill, d’une maîtrise et d’un doctorat en droit privé de l’Université Laval, Alexandra détient également un baccalauréat en littérature comparée et en cinéma de l’Université de Montréal. Membre du Barreau du Québec, elle a été avocate-recherchiste à la Cour d’appel du Québec et directrice adjointe du Centre Paul-André Crépeau de droit privé et comparé de l’Université McGill. Elle s’intéresse aux institutions fondamentales du droit privé dans une perspective critique et comparée. Ses travaux actuels portent sur l’architecture du droit privé et les langues du droit.

Inscription aux prochaines conférences

 

Merci d'entrer vos informations de contact et de choisir une conférence. Aucune donnée personnelle ne sera partagée. 

Requis *